Vous êtes ici : Accueil > Business

L’édito de l’Entreprise

Le paiement au comptant est assurément la meilleure solution la moins couteuse. En effet, cette solution a pour avantage de permettre d’éviter les démarches et formalités liées aux emprunts et à la location. Elle ne demande aucun frais de crédit. De plus, si la société l’a acheté à un prix inférieur à 18 300 € HT, l’amortissement est déductible. Le chef d’entreprise peut aussi le vendre à tout moment. Toutefois, l’achat comptant peut peser lourdement sur la trésorerie. L’entreprise devient aussi redevable à la taxe sur les véhicules de société (TVS). Quant à la location, elle permet de louer la voiture pendant une période définie et avec une option de location d’achat pour le cas d’une LOA.

Crédit bancaire pour l’achat d’une voiture

Acquérir sa voiture professionnelle via un crédit bancaire permet également d’être propriétaire et de profiter de son bien à tout moment. De plus, la voiture peut être revendue. Par cet achat, la trésorerie ne sera pas affectée. Le site L'édito de l'Entreprise indique que l’investissement s’en trouve de ce fait allégé. Cependant, des mensualités devront être remboursées. Le montant est défini au moment de la signature du contrat avec l’organisme bancaire. Il est bien de savoir que les intérêts d'emprunt, comme les amortissements (avec limite des 18 300 €) sont déductibles des bénéfices de la société.

Visiter le site L’édito de l’Entreprise

Haut de page